LES SIGNES INDIENS

 

SYMBOLES GENERALE DES COULEURS

(Bien souvent différentes chez les Amérindiens)

 

 

ROUGE : Important pour nos ancêtres parce qu’il symbolisait la vie. Il exprime la joie, la santé, le triomphe

 

 

La couleur ROUGE du sang et de la flamme représente et le combat, et Mars le dieu du combat. Trop vif, le ROUGE reste le symbole du feu mais d’un feu ravageur. Il est signe de colère

 

 

"ORANGE : Active et tonifiante l’ORANGE éveille les sens, avive les émotions et provoque une sensation de bien-être et de bonne humeur

 

 

JAUNE : le JAUNE symbolise la lumière spirituelle. Il évoque le miel. Isaïe nous dit : " Celui qui viendra pour repousser le mal et instaurer le bien mangera du miel et du beurre.

Pour les indiens Cherokees, le JAUNE est associé au feu sacré de l’actualisation, au pouvoir de l’homme d’actualiser l’intuition du créateur par ses justes efforts

 

Le VERT est le symbole des œuvres accomplies pour la régénération de l’âme et par extension de la charité.

 

BLEU : Dans le langage sacré égyptien, le BLEU symbolise l’Immortalité 

Le BLEU, en tant que symbole de l’eau, qui nettoie, nourrit et rafraîchit. Elle transforme les substances en les dissolvant. L’eau sert à sanctifier et à consacrer la vie du baptisé

 

NOIR : est l’antithèse du blanc. Couleur du deuil en Occident, le NOIR est à l’origine , le symbole de la fécondité, couleur des déesses de la fertilité et des vierges noires

Représentant le monde souterrain, le NOIR correspond au ventre de la terre où s’opère la régénération du monde

Tout comme l’hiver appelle le printemps, le NOIR évoque la promesse d’une vie renouvelée

 

BLANC : est la couleur de l’unité, de la pureté.

 

L’OR : représente la lumière solaire en tant que symbole de la lumière manifestée. Les icônes du Bouddha sont dorées, signe de l’éveil et de l’absolue perfection.

 

 

LA TURQUOISE

 

 

En Amérique du Nord, les indiens Anasazi ont extrait ce minerai dans le sud-ouest du continent Américain. Les indiens Navajo pensent que la turquoise est un morceau du ciel qui est tombé sur terre, les Appaches croient qu'elle combine les esprits de la mer et du ciel afin d'aider les guerriers et les chasseurs. Les Zunis croient qu'elle les protège des démons et les Aztèques réservaient la turquoise à l'usage exclusif des Dieux , la pierre ne pouvait être portée par des mortels.



La turquoise et les Indiens


Les endroits où l'on trouvait de la turquoise étaient bien connus des indiens (bien avant l'arrivée des mineurs), d'ailleurs un commerce s'était développé avec les tribus de la côte pacifique qui échangeait des coquillages contre des turquoises. Cette belle pierre est restée la pierre des indiens du sud et elle est maintenant travaillée par des artistes qui les transforment en bijoux magnifiques. La pierre était aussi employée dans la religion, l'art, le commerce et les négociations .

 La turquoise : de couleur bleu ciel ou vert océan, elle symbolise l’évolution spirituelle. Cette pierre est sacrée depuis la nuits des temps et préserve des agression sou des accidents Chez les Amérindiens c'est la pierre sacrée.
liée au culte du soleil et du feu. Elle apporte la générosité, stimule l'ardeur sexuelle, procure la chance et la prospérité.

 

 

La pierre qui soigne

 

 

La turquoise a toujours été considérée comme une pierre de vie et de bonne fortune qui avait même des propriétés curatives. La turquoise était employée comme un médicament par les indiens: on pensait qu'elle soignait les désordres gastriques, les hémorragies internes, les piqures de serpents et de scorpions. En plaçant les pierres (directement ou en baume) sur les paupières on pouvait prévenir la cécité. En talisman, elle protégeait des blessures par accident et de la folie

 

LA TURQUOISE EST UNE PIERRE QUE LES INDIENS NAVAJO AFFECTIONNENT PARTICULIEREMENT

 

LES COULEURS

 

le rouge vermillon était obtenu a partir d'un sulfure de mercure
le rouge brun était obtenu par l'oxyde de fer ou par du sang séché
le jaune était obtenu avec des argiles ocreuses
le vert était obtenu a partir d'une décoction de diverses plantes riche en chlorophylle
le noir était obtenu par la calcination de bois ou d'os
le bleu était obtenu à partir d'un carbonate de cuivre naturel
le blanc était obtenu avec de la craie



mêlée à de la graisse pour en faire une pate facile
à étendre et suffisamment tenaces, ces couleurs étaient
utilisées, pour la guerre et la religion, chacune d'elle
avait une valeur symbolique


le rouge évoquait les sentiments violents, la flamme dévastatrice du combat
aussi bien que le feu de l'amour

le bleu était la couleur de la paix, du bonheur
le blanc était la jeunesse, la pureté, il était parfois aussi signe de deuil
le noir était souvent signe de malheur
le vert le jaune pouvaient être interprétés de diverses maniéres,selon la façon dont
elles étaient disposées ou la forme des signes qu'elle servaient à tracer

 

 

 

LANGAGES ET DEFINITION

 

"Les blancs ont eu la puissance donnée par le grand esprit à lire et à écrire, et donnent l'information de cette façon. Il nous a donné la puissance de parler avec nos mains et bras, et envoie l'information avec le miroir, la couverture et le poney loin loin, et quand nous rencontrons les Indiens qui ont une langue parlée différente du nôtre, nous pouvons leur parler dans les signes".

Hawk En chef de fer Nation Sioux

 

pendant de nombreuses lunes les Amérindiens ont communiqué avec la langue indienne de signe. Ces peuples ont cru depuis le temps immémorial que le créateur du ciel et de la terre a  donné à ces personnes un art que seul eux peuvent utiliser. Toutes les tribus ont eu les individus qui pourrait signer et interpréter pendant le conseil entre les nations et cet art antique vit toujours aujourd'hui parmi les Amérindiens.

Cette langue antique a été souvent employé pendant le temps de guerre entre guerriers de communiquer la position d'ennemis et la force numérique et d'autres sortes importantes d'information quand le silence était très important.

C'est une technique instruite qui a été par le passé enseignée aux enfants avant qu'ils pourraient même parler! On le sait que les enfants de moins de 3 ans pourraient communiquer très efficacement non seulement aux membres adultes de leur propres tribu et langue, mais littéralement n'importe quel autre indien qu'ils ont contacté n'importe ce que la tribu il est venue de.

Au dessous est une petite liste de signe indien tout les signes n'y sont pas tous représentés mais un aperçu est toujours appréciable.

 

Antilope

Apportez les mains, paumes vers et bord a bord de la base proche principale des doigts principaux d'index et maniez maladroitement prolongé et écartez, l'autre doigt d'index se dirigeant environ vers le haut, déplacez les mains par l'action de poignet parallèle à la tête en d'arrière en avant, en répétant le mouvement, quelques tribus ne déplacent pas les mains.

Apache

Tenez la main gauche, dessus arrière, devant le sein gauche, doigt d'index prolongé et se dirigeant à l'avant, d'autres et maniez maladroitement fermé, apportez le dos de main droite à l'extérieur, le doigt d'index prolongé, d'autres et maniez maladroitement la gauche proche fermé, côté de bon index se reposant en arrière du 2éme joint proche gauche, déplacez la main droite vers l'intérieur à l'extérieur, la plupart du temps par l'action du poignet, côté du doigt d'index du frottage droit contre le dos de la gauche, mouvement de répétition.

Habillement

Passez la surface de palmer des pouces répandus et des doigts d'index finis et approchez vous de la surface du corps, ou d'une telle partie comme peut être nécessaire pour expliquer l'habillement particulier qui est décrit.

Arapaho

Apportez le doigt prolongé d'index de la bande droite de nouveau à l'arrière, bord à bord et au nez émouvant, à l'index se dirigeant vers le haut, à d'autres et maniez maladroitement, fermé et abaissez la main 2 ou 3 fois, fréquemment l'index est, tenu prés de. Mais ne touche jamais le nez.

Flèche

Flèche de dessin de la main gauche. Réduisez la main gauche, le dos et incliné vers la gauche et avant. Peu de doigt une bagatelle plus bas que l'index-bien dehors devant le sein gauche, doigts touchant et particulièrement incurvé, pouce incurvés, formant avec le gauche, puis dehors dans avant et peu vers la gauche du corps, l'avant-bras gauche presque horizontal, main au sujet de la taille du sein gauche, fermez les doigts excepté l'index, placez le pouce prolongé sur le 2éme doigt, serrez le doigt d'index autour de l'extrémité et des côtés du pouces, portez la 2éme main droite fermée, dos presque vers le haut, maniez maladroitement prolongé, et la pression contre le 2éme joint du doigt d'index, tellement en arrière du 2éme joint de ce doigt se reposera contre le dos du pouce sur la main gauche, dessinez alors la main droite et bien à l'arrière, très légèrement vers le haut.

Courageux

Tenez la main gauche fermement fermé environ huit pouces devant le centre du Corp., avant bras gauche horizontal et se dirigeant à  droite et à l'avant, à l'arrière du verticle de main gauche et sur ligne de la prolongation de l'avant bras, apportez à la main droite frimly fermée environ six pouces et devant la main gauche, de nouveau à droite et à l'avant et sur la ligne de l'avant bras, frappez en bas avec la main droite, la plupart du temps par l'action du coude, les 2émes joints de la main droite passant prés et environ sur d'une ligne des articulation de la main gauche.

Cheyenne

Tenez la main gauche, dos ascendant et légèrement vers la gauche, devant le sein gauche, horizontal sorti par doigt d'index et le pointage à l'avant, d'autres et maniez maladroitement fermé, apportez la main droite, le dos extérieure, opposé et peu au dessus de la gauche, doigt d'index sorti horizontalement et se dirigeant vers la gauche, d'autres et maniez maladroitement l'index fermé et bon se dirigeant, vers la gauche et vers le haut, son 2éme joint au dessus de la main droite gauche d'index plus bas de sorte que le bon index se repose sur la  gauche, et puis dessinez la main droite vivement vers la droite et en bas, répétez le mouvement 2 ou 3 fois, déplaçant parfois la main droite après chaque mouvement vers le corps, comme si réduisant le poignet et le bras.

Buffalo

Apportez les mains, les paumes vers et près des côtés de tête, les doigts d'index partiellement incurvés, d'autres et les pouces fermés, soulevez les mains légèrement et portez les à l'avant

Bénissez vous

Soulevez les 2 mains, paume à l'extérieur, à l'avant et vers le haut, arme entièrement prolongé, des mains augmentées vers la personne, le contact prolongé par doigts, et le pointage vers le haut, main inférieures plusieurs pouces, en même temps les poussant à l'extérieur légèrement vers la personne, mouvement de répétition. Parfois les paumes des mains sont d'abord tendues vers le soleil, et puis vers la terre, et puis au-dessus de demander de ce fait la bénédiction du père et de la mère de toutes les vies et puissances de se repose sur la personne étant bénie.

Evitez

Tenez les mains devant les épaules, des doigts d'index prolongés et se dirigeant vers le haut, d'autres et maniez maladroitement fermé, arrière de la main droite vers la droite, gauche vers la gauche, main à la même taille, déplacez les mains vers l'un l'autre, et quand près de porter la gauche à l'extérieur, et le bon corp plus proche comme les mains passent.(indique un effort pour circuler ou passer près)

Etonné

Apportez la paume de la main gauche au dessus de la bouche, et dessinez le corps vers l'arriére, la façon et l'expression dénotent le degrès. Ce geste est également employé pour dénoter la grande surprise, mélangé avec un grand plaisir, où la déception intense

Honteux

Couverturede dessin au-dessus du vissage. Apportez les 2 mains, dos à l'extérieur, doigts prolongés, touchant et dirigeant vers le haut, devant le visage, peu de pouces de lui, droit vis-àvis de la droite, et à gauchevis-à vis de la joue gauche, déplacez la main droite vers la gauche, main gauche vers la droite, la plupart du temps par l'action de poignet, le plus presque maintenant des mains presque paralléles au visage, et droite à lui, en terminant le mouvement quant les poignets sont croisés.

"J'ai rencontré Comanches, Kiowas, Apaches, Caddos, Serpents, Corneilles,Pawnees, Osages, Apaches deMescaleros, Arickarees, Gros Ventre, Nez Percés, Cherokees, Choctaws, Chickasaws, sac et renards, Pottawattomies, et d'autres tribus dont les langues vocales, comme ceux des tribus appelées nous n'avons pas comprises, et nous avons communiqué librement en langue de signe"

EN CHEF PEU DE RAVEN ARAPAHOE

 

les signes



 

 

 

 

 

 

 

Design Philippe Fontaine
Copyright  L'indien de Normandie